Rulles, le village des ponts

On dénombre quatre passerelles et quatorze ponts dans le village, dont deux sautèrent en 1940 et où un militaire belge, Pierre Coller, fut tué. Le village est bordé au nord par le bois de Rulles et les villages de Thibessart et Anlier, à l’est par Houdemont, à l’ouest par Marbehan et au sud par Villers-sur-Semois. Plusieurs cours d’eau traversent son territoire. Le principal est la Rulles, qui se jette dans la Semois et qui a comme affluents la Mandebras, la Mellier et les ruisseaux du Wé, Pachi, Fourneau et Landeau. L’altitude varie entre 350 et 424 mètres.

Historique.
La Rulles est un cours d’eau qui au XVIIe siècle possédait 11 usines comme fourneau, forge, fonderie et platinerie. Dés 1097, on trouve le nom de « Ruris » et « Rure » en 1239, 1309 et 1314. Trois origines sont possibles :

  1. « Rus » signifiant « champs » par opposition aux bois environnants.
  2. « Rus » viendrait de « Rivus » exprimant l’eau en général.
  3. « Ruhr » comme en Allemagne, signifiant rivière chargeant du fer (rouille).

 

Share Button

Les commentaires sont fermés.