Livres

Regards d’Ardenne

Disponible gratuitement dans nos locaux

De ces hommes et ces femmes qui vivent et font l’Ardenne est né le magazine Regards d’Ardenne.

Regards d’Ardenne (Luxembourg tourisme) est un magnifique condensé d’expériences plus enrichissantes les unes que les autres. Il présente l’Ardenne comme une terre d’histoire, de terroir, de nature, de folklore et de traditions que chérissent ses habitants. Les Ardennais sont de nature accueillante. Et quelle fierté ils ont dans le regard quand ils évoquent leur terroir !

En parcourant la revue, vous rencontrez tantôt un photographe inspiré par la nature tantôt des artistes ou bien encore des cuisiniers utilisant des produits d’exception qui sublimeront leurs recettes. Vous serez aussi invités à vous balader, à randonner, à découvrir l’Ardenne transfrontalière ou à vous laisser narrer l’histoire locale par des gens qui l’ont vécue.

Vous aurez également des idées d’attractions à découvrir en famille et verrez comment la créativité et l’imagination sont mises au service du divertissement.

Du Condroz et de la Famenne à la Gaume, du Pays d’Arlon à la Calestienne, l’Ardenne cache bien son jeu. Or, qui mieux que ses habitants peut vous donner les clés de ce pays de forêts et de rivières ?
Dans Regards d’Ardenne, nos gens parlent d’eux-mêmes, de leur vie, de leur passion. Et s’ils vous accueillent chaleureusement chez eux, dans la cuisine autour d’une tasse de café, ils vous emmènent aussi en balade, jusqu’aux recoins « connus d’eux seuls ». Laissez-vous prendre par la main et faites de belles rencontres. Découvrez des bons plans, des rendez-vous nature, terroir, randonnée, patrimoine. Au fil de ces pages, empreignez-vous de la douceur bienfaisante de ces sites où il fait bon se balader, le tout enrobé de belles images de « notre Ardenne », encore préservée et dont nous sommes fiers.
C’est la recette de « Regards d’Ardenne ».

Renseignements/recevoir le magazine chez soi : regardsdardenne@ftlb.be

D’AUTRES LIVRES DISPONIBLES A LA VENTE

La légendaire marquise du Pont d’Oye

Elle s’appelle Louise de Lambertye, mais est plus connue sous son pseudonyme, la               « Marquise du Pont d’Oye ». Un nom synonyme de richesse et de décadence. Mais elle reste un nom entre mythe et légende, auréolé d’un site séduisant en Luxembourg, le château du Pont d’Oye.

D’elle, on n’a ni photo, ni portrait. Juste trois livres, mais qui ont été écrits bien après sa mort. Alors, entre rumeurs et vérités, l’esprit des Habaysiens balance.

À l’époque, c’est le regard social que portaient les habitants et les ouvriers qui primait. C’est vrai qu’elle et son mari, Christophe du Bost-Moulin, avaient près de 7,5 millions d’euros de l’époque, quand ils ont acheté le domaine, et tout est parti en fumée au fil des ans. Le résultat d’une mauvaise gestion, mais c’est également dû au déclin des forges, au milieu du XVIIIe. Mais il y a eu amalgame et on a tout fait porter à la marquise. Son histoire est peut-être une revanche après un mariage forcé.

Pour construire le scénario d’un beau livre accessible à tous, petits et grands, et illustré par Palix, Jacques Herbet s’est plongé dans les écrits de Léon Wocquier. Pour Palix l’Habaysioen, c’est un retour aux sources, un rêve accompli. Ses aquarelles et son talent vont donc rendre la marquise plus légendaire, plus belle sans doute que la fin de son histoire.

 

Share Button

Les commentaires sont fermés.